Petit manuel du parfait bonheur

Petit manuel du parfait bonheur

À propos

Réédition de ce bijou littéraire oublié de la littérature roumaine écrit directement en français par son auteur, un des plus grands poètes roumains. Une réflexion profondément littéraire en forme de digression sur l'amour, la nature, les grands et petits riens du quotidien que l'auteur nous incite à (ré)observer pour en apprendre à déceler les bons côtés de la vie, sans mièvrerie aucune. Un livre de chevet à lire et à relire.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782366244328

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Relié  

Ilarie Voronca

  • Naissance : 1-1-1903
  • Décès :1-1-1946 (Mort il y a 74 ans à l'âge de 43 ans)

Poète roumain, ILARIE VORNCA est né en 1903 à Brãila et se suicida en 1946 à Paris.ÿÀ vingt ans, il publia à Bucarest Restristi, son premier recueil de poèmes. En 1924, il devint l'un des principaux animateurs de l'avant-garde artistique roumaine en créant avec Victor Brauner, 75 HP, dans cette revue graphique, il développa la Pictopoésie. Inspiré d'abord par Dada, il se fit rapidement le théoricien de l'intégralisme.ÿUlysse dans la cité sera traduit en France par Roger Vailland en 1933, cette année-là, « pour fuir les ténèbres balkaniques », Ilarie Voraonca s'installait Paris avec son épouse, Colomba, il y retrouvait d'autres poètes roumains, dont Benjamin Fondane ou encore Tristan Tzara. Il publia onze recueils de poèmes jusqu'en 1938, année à laquelle il devint citoyen français.ÿRéfugié à Marseille en 1940, puis à Rodez, il participa à la Résistance jusqu'en octobre 1944 et revint à Paris. Il se suicida le soir du 4 avril à 43 ans.

empty