contre les élections contre les élections
contre les élections
contre les élections

contre les élections

Traduction ISABELLE ROSSELIN  - Langue d'origine : NEERLANDAIS

À propos

Depuis plusieurs ann√©es, David Van Reybrouck, auteur de Congo, Une histoire (Prix M√©dicis Essai 2012) s'int√©resse de pr√®s √† la vie politique de son pays, la Belgique, et notamment √† la question de la participation des citoyens √† la gestion du pays. Et si c'√©taient les √©lections qui mettaient en p√©ril la d√©mocratie ? Ses r√©flexions ainsi que les solutions qu'il propose tombent √† pic au moment o√Ļ l'on pr√©pare en France les √©lections municipales.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782330028206

  • Disponibilit√©

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

  • √Čpaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    165 g

  • Support principal

    Poche

David Van Reybrouck

David Van Reybrouck est n√© √† Bruges en 1971. Il a √©tudi√© l'arch√©ologie et la philosophie aux universit√©s de Louvain et de Cambridge et a un doctorat de l'universit√© de Leyde. Il a √©t√© professeur invit√© √† Barcelone et Paris et chercheur postdoctoral au sein du d√©partement d'histoire de l'universit√© de Louvain. Il vit √† Bruxelles. D'ann√©e en ann√©e, Van Reybrouck a sillonn√© l'Afrique. Il a d'ailleurs publi√© en mai 2010 Congo. Een geschiedenis (Une histoire du Congo), l'histoire captivante du pays le plus d√©vast√© de l'Afrique. Loin de se contenter d'√™tre observateur, Van Reybrouck s'est aussi investi dans l'organisation d'ateliers litt√©raires pour des auteurs de th√©√Ętre congolais √† Kinshasa et Goma.
Son premier livre De plaag (2001, traduction Le Fl√©au, Actes Sud, 2008), qui tient √† la fois du r√©cit de voyage et du roman policier litt√©raire, pla√ßait d√©j√† l'action dans l'Afrique du Sud post-apartheid. Co-√©ditorialiste de longue date pour le quotidien flamand De Morgen, Van Reybrouck a co√©dit√© un ouvrage sur le futur de la Belgique Waar Belgi√ę voor staat (Les d√©fis de la Belgique, 2007) et un pamphlet, Pleidooi voor populisme (Un plaidoyer pour le populisme, 2008), qui a suscit√© quelque pol√©mique. Ses essais et reportages ont √©t√© publi√©s dans diff√©rents journaux et revues : De Morgen, Knack, NRC-Handelsblad, de Volkskrant, de Groene Amsterdammer et Vrij Nederland.
David Van Reybrouck poursuit aussi une carri√®re d'√©crivain de th√©√Ętre. ). Il a publi√© en janvier 2011 Mission suivi de L'√āme des termites chez Actes Sud-Papiers. Sa premi√®re pi√®ce Die Siel van die Mier (L'√Ęme des termites, 2004) est partie en tourn√©e plusieurs ann√©es en Belgique et √† l'√©tranger et a re√ßu le prix de Th√©√Ętre de l'Union de la langue n√©erlandaise en 2004 ainsi que le Prix quinquennal pour les arts de la sc√®ne d√©cern√© par l'Acad√©mie royale de langue et de litt√©rature n√©erlandaises. N a √©t√© jou√©e au Toneelhuisen 2006 dans une mise en sc√®ne de Peter Kr√ľger. Van Reybrouck a re√ßu le Arkprijs van het Vrije Woord, (le prix de l'Arche de la libre parole) le plus prestigieux prix flamand accord√© chaque ann√©e √† une personnalit√© ou organisation publique, un intellectuel, un artiste ou un √©crivain. Po√®te,
Il contribue régulièrement à la revue littéraire Het Liegend Konijn. Il a fondé le Collectif bruxellois de poètes, une initiative plurilingue et multiculturelle (performances, vers classiques, slam et expérimentation). Fasciné par les arts visuels, Van Reybrouck a collaboré à des livres avec de grands photographes tels que Stephan Vanfleteren (Belgicum, 2007) et Carl De Keyzer (Congo (belge), 2009), ainsi que le peintre et sculpteur Koenraad Tinel (Scheisseimer, 2009).
Il a remporté fin 2010, coup sur coup, trois grands prix littéraires en Belgique

empty