Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Sur 1 avis clients

Donnez votre avis

Robinson est une île sauvage. Robinson est un monde. Robinson est un Sisyphe heureux. Robinson est un enfant autiste. Son père, universitaire, évoque avec délicatesse et subtilité son expérience de la paternité hors norme, où le quotidien (faire les courses, prendre le bain, se promener) devient une poésie épique. Détonantes scènes décrites dans leur violence et leur scatologie les plus crues : Robinson ne parle pas, ne se contient pas, il s'exprime dans les mêmes gestes faits et refaits, avec cependant la même joie et le même intérêt, s'achevant dans les fèces le plus souvent. Ainsi Robinson est un adepte de Paul Valéry : «Le monde est menacé par deux choses : l'ordre et le désordre». À cette vie au présent, unique unité de temps comprise par l'enfant, le père répond par une attention de chaque instant et ses soins constants, un humour sans faille et une éponge toujours prête. Avec intelligence et pudeur, ce père nous décrit ces microscènes dans une langue précise et maîtrisée, que son fils, privé de parole, ne saura appréhender. Peut-être est-ce là la seule raison d'être de ce texte tissé entre eux : Robinson ne le lira jamais.


Biographie

Laurent Demoulin - Francais France
Laurent Demoulin enseigne à l'université de Liège, au département de langues et littératures romanes. Il a dirigé ou codirigé des numéros de la revue "Textyles" sur François Jacqmin, Jean-Philippe Toussaint et Eugène Savitzkaya, ainsi qu'un "Cahier de l'Herne" consacré à Georges Simenon. Il est l'auteur d'un pamphlet, "l'Hypocrisie pédagogique" (Talus d'approche, 1999), qui fit quelque bruit, d'une étude sur Francis Ponge, "Une rhétorique par objet" (Hermann, 2011), et de trois recueils de poèmes : "Filiation" (Fram, 2001), "Trop tard" (Tétras Lyre, 2007) et "Même mort" (Fram, 2011).

empty