• L'édition de référence des Cannibales suivi de Des Coches pour réussir l'ORAL du bac de français 2021 : explication des textes essentiels au fil de l'oeuvre, les points de grammaire entièrement traités, les mots importants du texte et les exercices d'appropriation pour préparer l'entretien avec l'examinateur.

    Ces deux chapitres tirés des Essais ont en commun de traverser l'Atlantique pour aller à la rencontre du «Nouveau Monde». Qui sont-ils, ces Indiens, ces Incas, ces Aztèques que les Européens découvrent si différents d'eux? Que nous apprennent-ils de nous et de l'humanité? Rien de tel que la pensée sautillante de Montaigne pour mettre en doute nos préjugés et sortir de cette lecture la main tendue vers l'autre.

    Au fil du recueil :
    o 2 analyses de textes
    o 1 commentaire de texte

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : L'humanisme
    2 - Michel de Montaigne et son temps
    3 - Présentation des Essais, des «Cannibales» et des «Coches»
    4 - Les mots importants des «Cannibales» et des «Coches» (trouver et l'invention ; cannibale et barbare)
    5 - Les exercices écrits (dissertation ; contraction de texte et essai)
    6 - La grammaire
    7 - Groupement de textes : «Notre monde vient d'en trouver un autre»
    André Thévet, Singularités de la France Antarctique
    Jean de Léry, Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil
    Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques
    Jean-Christophe Rufin, Rouge Brésil
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Les Essais

    Michel de Montaigne

    À bien des égards, Les Essais constituent l'oeuvre fondatrice des lettres françaises et de la pensée occidentale moderne, dont Montaigne est l'un des pères. Or rares sont ceux qui, en France, peuvent vraiment lire Montaigne, hormis les spécialistes, à cause des difficultés du moyen français. Une nouvelle édition des Essais s'imposait, non pas " modernisée " et encore moins " traduite en français moderne ", mais rajeunie et rafraîchie, pour rendre enfin accessible l'oeuvre du plus contemporain de nos classiques, le seul qui sache allier savoureusement des réflexions sur l'amour, la politique, la religion, et des confidences plus intimes sur sa santé ou sa sexualité. L'objectif de cette monumentale entreprise conduite par Bernard Combeaud, avec le concours de Nina Mueggler, est d'offrir des Essais restaurés et revitalisés, à partir de l'édition de 1595, pour que chacun puisse s'entretenir commodément avec un écrivain aux idées foisonnantes, salué par Stefan Zweig comme " l'ancêtre, le protecteur et l'ami de chaque homme libre sur terre ". Les traductions du grec et du latin sont toutes originales, les notes ont été réduites au minimum. Seules la ponctuation, l'accentuation, l'orthographe ont été systématiquement modernisées dans le souci constant de préserver la saveur originelle d'une langue si singulière, de préserver les images, les jeux de mots, les idiotismes gascons ou latinisants propres au style de Montaigne. Dans une longue préface inédite et percutante, Michel Onfray désigne l'auteur des Essais comme l'un de ses maîtres à penser et à vivre. Il explique " pourquoi et comment il faut lire et relire Montaigne ", philosophe qui apprend à " savoir jouir loyalement de son être ".

  • Essais

    Michel de Montaigne

    Serré en fin du premier livre des Essais, le petit chapitre « Des prières » en est assurément un grand pour quiconque examine la considération religieuse chez Montaigne. Il fournit aussi à celui qui s'intéresse à la genèse du texte une pièce de première importance, ne serait-ce que par le préambule dont, au retour d'Italie, l'auteur a doté ce chapitre un moment censuré. Ici plus qu'ailleurs peut-être, Michel de Montaigne a défini le statut de son livre : délibérément « humaniste » et « laïc », mais « très-religieux toujours ». Se rappelant sans doute que Thémis, la Justice, est parèdre de Jupiter, la Puissance, il s'en prend à ceux-ci qui, chrétiens en tête, s'adressent à Dieu sans révérence ou en font leur complice, mais aussi à ceux-là qui osent le réduire à raison. Si seul le « Notre Père » lui agrée, c'est que cette prière, réclamant le pardon préalable des offenses, ne dissocie pas miséricorde et justice divines et qu'elle écarte d'emblée toute supplique inconsidérée. Sans perdre jamais ce fil conducteur, les états successifs de l'essai « Des prières » divulguent quelque chose du « train » des « mutations » d'un auteur qui se confie toujours davantage, montre son irritation grandissante, prend plus parti et ouvre son texte aux poètes. Sans le fermer à Dieu.

  • De l'amitié est tiré des Essais de Montaigne, publiés en 1595, à titre posthume.C'est par l'introspection la plus honnête que l'auteur cherche à comprendre l'humanité, par le raisonnement mais aussi par la compréhension intime de ses propres émotions.
    L'amitié est une rencontre. Quand Montaigne raconte avec bonheur sa relation avec Estienne de La Boétie, le lecteur de son côté expérimente la rencontre avec un auteur, sincère et libre, et ressent avec force ce lien indicible qui fonde une amitié profonde.

  • Ce journal n'a été publié pour la première fois qu'en 1774 par Meunier de Querlon, employé de la Bibliothèque du Roi, sous ce titre : Journal de Voyage de Michel de Montaigne en Italie, par la Suisse et l'Allemagne, en 1580 et 1581; avec des notes par M. de Querlon. Dédié à Buffon, il est précédé d'un Discours préliminaire dans lequel Meunier de Querlon raconte l'histoire de la découverte du manuscrit. Montaigne ayant parlé plusieurs fois de ce grand voyage dans les Essais, et aussi des « Lettres de bourgeoisie romaine » qui lui furent accordées à Rome, on n'ignorait pas qu'il l'avait fait, bien qu'on fût surpris qu'il n'eût rien publié à son sujet. Personne n'y pensait plus lorsque, en 1774, un manuscrit fut trouvé au château de Montaigne, en Périgord, qui avait pour titre Journal des voyages de Montaigne. Meunier de Querlon explique, en le publiant, comment il fut découvert par le chanoine Prunis et comment, après avoir été examiné par divers hommes de lettres, il fut unanimement reconnu, comme étant le récit, en partie autographe, de son voyage... (extrait de la Présentation).
    Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, (1533-1592), moraliste, philosophe et homme politique de la Renaissance. Il fut Maire de Bordeaux. Universellement connu pour ses Essais, Montaigne livre, avec ce journal intime, un des tout premiers récits de voyage, au sens moderne du mot. L'édition annotée et commentée du Dr Armengaud, grand spécialiste de Montaigne, (originellement publiée en 1928), méritait amplement cette nouvelle version, entièrement recomposée.
    Proposée en 2 tomes en 2015, en voici une nouvelle édition réalisée en un seul tome, plus abordable tant en présentation qu'en prix public.

  • Venez découvrir les Essais, l'oeuvre de Montaigne, grâce à une analyse littéraire de référence.
    Écrite par un spécialiste universitaire, cette fiche de lecture est recommandée par de nombreux enseignants.
    Cet ouvrage contient plusieurs parties : la biographie de l'écrivain, le résumé détaillé, le mouvement littéraire, le contexte de publication de l'essai et l'analyse complète.
    Retrouvez tous nos titres sur : www.fichedelecture.fr.

  • Venez découvrir notre analyse de la pensée de Montaigne grâce à une étude de référence.

    Écrite par un spécialiste universitaire, cet ouvrage est recommandé par de nombreux enseignants de philosophie.

    Cet ouvrage contient plusieurs parties : la biographie du philosophe, le résumé détaillé de sa pensée, une bibliographie pour aller plus loin.

    Retrouvez tous nos titres sur : www.fichedelecture.fr.

  • INTRODUCTION 1 / Manuscrit, éditions et copies anciennes, V 2 / Le voyage de Montaigne, VI 3 / Le discours du Journal, XII 4 / Un guide contre les guides, XIX 5 / Un registre médical, XXIII 6 / Il diario di viaggio, XXIV 7 / Un journal d'art et d'essai, XXVI 8 / Le texte de cette édition, XXXIVLE JOURNAL DE VOYAGE PREMIÈRE PARTIE.

  • Une nouvelle collection dédiée aux oeuvres intégrales 1 re du BAC 2020 et à leurs parcours associés !
    Parcours associé : Notre monde vient d'en trouver un autre
    Résumé de l'oeuvreFasciné par le Nouveau Monde et la diversité humaine, Montaigne dénonce la violence des conquistadores et les préjugés assimilant les " Cannibales " à des " barbares ". Finalement, qui est le vrai " sauvage " ?
    Lire Montaigne aujourd'hui, c'est revivre l'aventure d'une pensée libre. C'est aussi, à la lumière du parcours associé, réfléchir sur les rites anthropophages et sur le regard de l'étranger en littérature.
    Lire et comprendre l'oeuvreo Tous les repères sur Montaigne et le contexte de l'oeuvre
    o Des encarts culturels et des éclairages au fil du texte
    o Des explications de texte avec une question de langue pour préparer l'oral
    Préparer le Bac60 pages pour préparer vos élèves aux épreuves écrites et orales du Bac !

    L'oeuvre
    o Des tests de lecture de l'oeuvre
    o Les clés pour bien connaître l'oeuvre : une réflexion sur l'homme, une écriture du mouvement et de la liberté...

    Le parcours
    o Tout pour comprendre le parcours : les thèmes clés (une rencontre tournant au désastre, les sources du texte), des groupements de textes complémentaires, des citations, des prolongements artistiques...
    o Vers le Bac : des sujets de dissertation traités, des points de méthode et des outils pour préparer l'oral du Bac

empty