• Depuis le départ de sa mère sans aucune explication, trois ans auparavant, Emma vit avec son grand- père Emile et son fils Hippolyte, dans le domaine de Vernières situé dans la Nièvre.

    Un jour elle reçoit le faire-part de décès de sa mère, et découvre dans les lettres qu'elle lui a laissées, un odieux secret de famille.

    La revanche d'Emma va semer la discorde dans le domaine familial.

  • La baie des trépassés

    Jacques Mazeau

    • Archipel
    • 13 Février 2020

    Enquête criminelle au fin bout du Finistère.
    Col relevé, tête baissée, Malville, commandant de PJ, descend vers la plage de la baie des Trépassés, proche de la pointe du Raz.
    Il rejoint les techniciens de la police technique et scientifique qui lui désignent un cadavre de femme. Nue, sur le dos, jambes légèrement écartées, l'inconnue repose sur une couverture. Le visage boursouflé, les yeux bandés par une culotte, sans doute la sienne, des ecchymoses et des éraflures sur l'ensemble du corps... Enfin, détail incongru, le tatouage sur son pubis épilé : un coeur avec deux ailes.
    Pour Malville, c'est le début d'une enquête délicate qui va le mener avec Aude, sa collègue stagiaire, à s'intéresser aux musiciens des Vielles Folles, un groupe de rock breton, à des trafiquants de vidéos porno et au milieu des ligneurs, ces pêcheurs de bar qui risquent leur vie dans le raz de Sein...
    Mais il lui faudra avant tout démêler les fils invisibles d'une vengeance.

  • Venant de perdre son grand-père, Emma attend de savoir le contenu de l'héritage. Étant sa seule parente encore en vie, nul doute qu'elle recevra la maison des Quatre-Vents, devenant ainsi la plus riche exploitante de la région. Mais c'était mal connaître ce bon vieux Émile. Après avoir modifié plus d'une centaine de fois son testament, en y incluant son docteur, ou encore une fille de joie, il lègue son domaine à sa maîtresse, une jeune institutrice. La guerre entre la petite-fille et l'amante est déclarée...

    1 autre édition :

  • D'amour et de cendres

    Jacques Mazeau

    • Archipel
    • 14 Février 2018

    Quand les femmes font front.

    1915. Le conflit s'enlise. Au front, les hommes se raccrochent en pensée aux femmes restées au village pour supporter la mort qui rôde. Entre espoir et inquiétude, l'amour survivra-t-il à ces longues années d'absence ?
    Seules, les femmes prennent en main fermes ateliers et villages. Libres de leurs choix, elles se découvrent pour la première fois maîtresses de leur destin. À l'instar de Jeanne, jeune femme curieuse et intelligente, que la guerre a privée définitivement de son jeune époux, Octave.
    Enceinte, la voilà à la tête de la scierie de Champlemy, dans la Nièvre...
    Après Fleur au fusil (2014), où il dépeignait l'enthousiasme du départ à une guerre que l'on imaginait courte, l'auteur évoque ici la vie à l'arrière.
    Notamment le rôle des femmes qui durent se substituer, dans la conduite des fermes, aux hommes partis défendre la patrie contre les « Boches ».

    1 autre édition :

  • L'Asvins est une rivière aux étranges légendes, qui sépare deux villages de Bourgogne, Neuville et Bulcy.
    En ce début des années soixante, le nouveau médecin de Neuville, Robert Leroy, enquête sur les haines anciennes qui opposent les villageois. Avec lui, Adèle et Laurent Judas, du café de Bulcy, Étienne Montsauche, le gamin révolté, ou Madeleine, la fille adoptive du curé de Neuville, se trouvent happés par la tourmente. Les uns franchiront alors l'Asvins avec bonheur, d'autres n'oseront pas et verront leur vie bouleversée.
    Comme si passer de l'autre côté de la rivière changeait leur destin...

  • La déroute de l'armée française n'est pas seulement une triste nouvelle pour Julia : c'est aussi le temps des retrouvailles, avec son mari Léon d'abord, au front depuis un an, et avec son frère Pierre ensuite, logé à la même enseigne. Ce bonheur, hélas ! est de courte durée. Les deux hommes se détestent de longue date. Tout les oppose : leurs origines, leur caractère et surtout leurs idées. Et la guerre n'a rien arrangé. Tandis que Léon rachète le café La Chope, véritable repère des maréchalistes et des collabos, Pierre reste auprès de son père pour s'occuper de la ferme. Mais la haine entre eux, exacerbée par une période où toute prise de position devient dangereuse, ne cesse de croître. Jusqu'où les mènera-t-elle ?

    1 autre édition :

  • À la lecture du testament, Pierre et Lionel n'en reviennent pas. Fred, leur père, ce satané « seigneur de Beaupré » qui a toujours régné en tyran sur sa famille et sur ses terres, a réussi à conserver la mainmise sur son domaine par-delà la mort !

  • Au soir du second tour de l'élection présidentielle, madame royal, sans sourciller, nous a fait accroire qu'elle venait de remporter une magnifique victoire.
    Or, le verdict a été sans appel puisqu'elle n'a obtenu que 46,8 % des suffrages. face à sa curieuse interprétation du résultat à laquelle s'ajoute désormais son désir de prendre la direction du parti socialiste, je ne peux, en tant que militant de ce parti, accepter ce déploiement de mauvaise foi. madame royal a perdu dans des proportions inédites. ce n'est ni de la faute des fameux éléphants, ni du manque d'enthousiasme de la part des militants, ni parce qu'il pleuvait ou ventait ce jour-là, mais bel et bien parce qu'elle fut la plus mauvaise candidate que le parti socialiste pouvait présenter.
    En effet, au fil de sa campagne, s'exonérant de toute contrainte, elle désigna le parti comme un handicap, rejetant le travail qui avait été fait par des milliers de militants pour élaborer le programme, excluant ou marginalisant - parfois en les humiliant - les femmes et les hommes qui avaient fait jusqu'à ce jour le parti tel qu'il était, un parti fort et rassembleur, s'entourant d'une " camarilla " aux personnalités incertaines, jouant la division en agrégeant autour d'elle quelques individualités en quête de notoriété et sans doute de postes, jouant le contournement du parti en créant un club de supporters " la ségosphère ", se dégageant des principes et des valeurs du ps pour essayer de glaner des voix ici et là, accumulant des bourdes et des gaffes, misant sur sa seule personne pour rassembler avec des accents de madone ou de télé-évangéliste, bousculant au nom de la modernité un certain nombre d'identifiants de gauche, bref, en se posant en femme libre comme elle l'a maintes fois répété, au risque de devenir une candidate dans laquelle, comme beaucoup d'autres militants, je ne pouvais plus m'identifier.
    Au risque de perdre mes propres repères, idéologiques, politiques et moraux, je m'élève donc contre la pensée unique qui sévit aujourd'hui au sein de l'opinion selon laquelle madame royal représenterait la modernité face à toutes celles et ceux qui construisirent le ps durant les décennies passées. elle n'est qu'un avatar de la société médiatique, sans idée ni vision, préoccupée de prendre le pouvoir et de l'assumer de manière solitaire comme l'a prouvé son comportement durant la campagne.

  • Faisons connaissance.
    Je suis membre actif de la France d'en bas. Un paresseux qui profite des 35 heures. Un assuré social qui consomme trop de médicaments. Un promeneur qui adore les saltimbanques intermittents. Un passionné de la recherche. Un amoureux de l'école laïque. Un inconditionnel du service public. Un travailleur scandalisé par les golden parachutes. Un citoyen dégoûté par les abus de biens sociaux. Un socialiste. Bref, pour les hommes politiques de la droite libérale qui nous gouvernent, un Français qui a tout faux.
    Mais aussi, un Français qui souffre de ces mêmes politiques ! Face aux humiliations et provocations de la droite ultra-libérale, refusant leur attitude culpabilisatrice, Jacques Mazeau dénonce, en tant que citoyen d'en bas, le non-sens de leur politique.

  • 1943 : trois ans déjà que les Allemands sont entrés à La Charité-sur-Loire. Le domaine de la Vernière est devenu le QG de l'armée allemande d'occupation.
    Emma, sa propriétaire en a été dépossédée au profit de Marie, son amie devenue collabo, qui a épousé Klaus Mayer, le commandant de la place.
    De son côté, Emma reprend le café de la Poste à Donzy et entre dans la Résistance, tout en entretenant une relation amoureuse avec Paul, le chef de réseau.
    Au fil des mois, contre toute évidence, certains collabos, tels Blanchard, le notaire, ou Armand, l'ancien ouvrier agricole qui a juré la perte d'Emma, continuent de miser sur la victoire de l'occupant, alors que Marie commence à douter d'avoir fait le bon choix...
    Le jour de la Libération, chacun, au regard de ses choix, devra rendre des comptes, payer ses erreurs ou se racheter.

    1 autre édition :

  • Juin 1940. Les Allemands entrent à La Charité-sur-Loire. Tandis qu'Emma est révoltée par les réquisitions, son mari, lui, approuve la politique de collaboration. Marie et Armand, qui lorgnent leur domaine, voient dans ce bouleversement l'occasion d'une revanche diabolique : ils feront tout pour piétiner le bonheur d'Emma, quitte à se compromettre avec l'occupant. Une saga pleine de rebondissements !

    1 autre édition :

  • Ce classique de la littérature de terroir débute à l´orée du XXe siècle dans une famille de petits paysans nivernais. Auguste le père, taciturne et capable des pires colères, n´a qu´une seule idée : agrandir le domaine, quitte à épuiser tout son monde à la tâche. En 1910, sa fille Julia naît dans l´indifférence générale. Toutefois, devenue adolescente, elle prend une place grandissante au sein du clan. Auguste ne prend plus de décision sans la consulter, éveillant jalousies et ragots. Auguste et Julia ne s´en soucient pas. Jusqu´au jour où le curé jette l´opprobre sur eux. L´irréparable a été commis...

    Le deuxième volet, La Dénonciation, commence en juin 1940, quand les Allemands investissent La Charité-sur-Loire. À la ferme d´en bas, Julia attend le retour de Léon, son mari, et de Pierre, son frère, tous deux partis au front. Tout sépare les deux hommes : leur origine, leur caractère et surtout leurs idées. Tandis que Pierre lutte contre l´occupant, Léon se prend à l´admirer...

    Quinze ans plus tard, c´est Le Retour de Jean, du nom de ce saisonnier qui naguère avait séduit Julia, pour ensuite la quitter sans explication. Au moment où leur histoire d´amour paraît enfin possible, le sombre mystère qui entoure la disparition de Léon vient peu à peu ternir ce bonheur...

  • La rumeur du soir

    Jacques Mazeau

    Trois suspenses du terroir en un volume La Rumeur du soir : Mariés depuis quinze ans, Louise et Lucien Nogaret, propriétaires aisés de la région de Vézelay, ont deux enfants. Lucien est dur, ambitieux et indifférent. Louise le supporte plus qu'elle ne l'aime. Une humiliation de trop et la disparition de sa soeur bien-aimée la convainquent de réagir et d'atteindre Lucien par la rumeur... (1e édition : Balland, 1988) La Dame blanche : Quand il rencontre Camille, la nouvelle institutrice de Montfort, Roland renaît à la vie. Inconsolable depuis la mort tragique de sa femme, il ne pouvait plus compter que sur l'attachement que sa domestique éprouvait pour lui. Cette passion va bouleverser la vie des habitants de Montfort, car le lourd secret dont Camille est dépositaire pourrait bien accomplir la prophétie médiévale de la Dame blanche... (1e édition : Plon, 1996) Mensonges : Simon, fils de paysans, épouse Marie, fille unique du riche forestier Vidal. La vie s'annonce belle : Simon devient le bras droit de son beau-père et, bonheur supplémentaire, Marie attend un enfant. Pourquoi fallait-il qu'entre en scène Laurence, la femme de son meilleur ami ? Au nom de leur passion, Simon et Laurence pourront-ils tout se permettre ? (1e édition : Plon, 2004)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De Marcel Cerdan à Ayrton Senna, d'Alain Colas à Gilles Villeneuve, de Loïc Caradec à Ulrike Maïer, l'histoire du sport de haut niveau a été endeuillée - tout au long du siècle - par la disparition de champions d'exception, victimes du destin, ou poussés au-delà de leurs limites par la pression de la compétition. Boxeurs, skieurs, alpinistes, navigateurs, cyclistes, pilotes de F1 ou d'off-shore, tous prennent des risques fous à chaque course, à chaque combat, mais certains paient de leur vie cette rage de gagner plus forte que la raison. Parfois aussi, hélas, c'est la compétition elle-même qui tue, lorsque toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies, ou lorsque des sportifs se dopent jusqu'à la mort pour rester au niveau. Enfin, il y a les grandes légendes du sport qui, comme Cerdan, victime d'un accident d'avion alors qu'il se rendait au match-revanche de sa vie, disparaissent au faîte de leur gloire. En rendant hommage aux grands disparus de ce siècle, cet album sobre et émouvant, illustré de plus de 100 photographies rares, pose également le problème des limites de la compétition sportive.

  • A Mende, comme chaque soir, Eugène, le cantonnier, fait sa ronde au cimetière. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il trouve la tombe des Lefort -des notables de la région - descellée et le couple, morts depuis quelques années, en train de se quereller comme des chiffonniers entre les tombes ! Saisi d'effroi, Eugène s'évanouit. Le récit du cantonnier émeut la ville et la police, mais pas les enfants Lefort qui le font passer pour fou. Une enquête est ouverte et, quelques jours plus tard, alors qu'un loup a été aperçu aux abords du cimetière, Eugène est retrouvé égorgé. Muriel Lacan, une parapsychologue de Toulouse, est appelée sur les lieux et se fait aider dans son enquête par son complice de toujours, Michel Fabre, agent de la PJ. La mort d'Eugène va faire ressurgir de vieilles histoires de vengeance familiale, et propulser sur le devant de la scène le docteur Merlieux. Figure locale très appréciée de la gent féminine, il est psychiatre et psychanalyste mais les sciences occultes n'ont aucun secret pour lui. Au fil du temps, le mystère s'épaissit. Muriel et Michel auront bien du mal à résister aux forces du mal qui semblent se déchaîner dans la région.

  • Au début du XIIIe siècle, naît Louis, fruit d'amours coupables.
    Comme si Dieu avait voulu punir les amants, l'enfant vient au monde difforme. Rejeté et damné, Louis jette une malédiction sur Mahaut, sa mère infidèle, Hervé IV de Donziais, son injuste père, et Guy de Montperrou, l'amant de sa mère... Sans rémission possible, cette malédiction va poursuivre les descendants de cette famille à travers les siècles.

empty